Le filet à papillons

vendredi 8 juin 2012

La campagne, soit, mais point trop n'en faut (II) ses joies encore


Son marché coloré et pittoresque:


L'on y mange des nourritures anti-maillots de bain



L'on y voue une grande dévotion à la mort, la Santa Muerte

Des bougies qui sont des remèdes aux maux diverses et variés.




Non, ce ne sont pas des commères. Telles que vous les voyez, elles sont occuppées à parler de politique.
(c'est vrai).


(pour aller avec la bougie , des tisanes soignent-tout)



Confiseries.






pains de sucre



Pas de quoi fouetter un chat, donc.

(D'accord, j'écris très peu ici, mais c'est parce qu'on ne m'arrête plus, ).

12 commentaires:

  1. a la campagne ou en campagne !!j adore les politiciennes du jour...
    bises colorees les amis du sud
    Emma from SF

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elles étaient drôles! on est en pleine campagne... slightly tensed!! j'espère que tout va bien se passer... besos

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup les marchés, c'est un de mes endroits préférés à visiter et à shooter quand je visite une ville ou un pays. Merci pour cette jolie ballade :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut que j'aille au marché de Oaxaca prendre des photos, je suis un peu timide, mais il y a des scènes magnifiques!

      Supprimer
  3. Elles me donnent sacrément envie de venir, tes photos !
    En particulier celle des deux vieilles en train de parler politique ^_^

    Et il me FAUT un - ou même deux ou trois - de ces paniers blancs trop beaux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui j'ai adoré ces deux vieilles à qui on ne la fait pas!
      les paniers ont plutôt vert très pâle (la couleur du jonc). Je pense qu'il faut que tu viennes les chercher... ;)

      Supprimer
  4. J'ai tellement envie de venir !

    RépondreSupprimer
  5. Comme ça donne envie...
    (un jour, j'y retournerai, maybe...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est bon, de toutes façons, c'est de l'imaginer...

      Supprimer

sachez que je ne peux vous répondre que dans les commentaires. Si vous avez la flemme de revenir lire les réponses, écrivez-moi: lamexicaine@gmail.com
En ce moment, certains comms n'apparaissent pas, je n'y peux rien du tout ;-( n'hésitez pas à m'écrire...